Comment sécuriser votre piscine ?

Quel bonheur que d’avoir sa propre piscine et de pouvoir profiter des joies de la baignade durant toute la période estivale…

Il y a cependant un élément indispensable à respecter: c’est la sécurité de votre bassin.

Tout d’abord, il existe une loi sur la sécurité des piscines concernant les piscines enterrées et semi-enterrées qui engendre des sanctions et des amendes si elle n’est pas respectée….

Mais surtout, il est primordial de sécurisé sa piscine pour son propre bien et celui de nos proches.

Quels sont les moyens à disposition pour sécuriser sa piscine ?

  1. Une alarme : La loi dit qu’un système d’alarme autour d’une piscine doit détecter toute intrusion, chute ou immersion, notamment celles d’enfants de moins de 5 ans dans la zone de protection, qu’elle doit pouvoir fonctionner 24/24 heures, qu’elle doit résister à des températures allant de -25° à 70°C, et que les commandes doivent pouvoir être mise hors de portée des enfants de moins de 5 ans (clés, télécommande) ou sécurisées par la nécessité d’effectuer 2 actions simultanés. Elles doivent disposer d’une sirène ». Il existe 2 types d’alarme: l’alarme de détection périmétrique a installer autour de la piscine qui grâce à des bornes infrarouges détectera toute intrusion dans sa zone de protection et déclenchera l’alarme – l’alarme de détection d’immersion qui est un appareil immergé et qui détectera toute immersion à partir de 6 kg et déclenchera son alarme.
  2. Une barrière : la loi dit qu’une barrière autour d’une piscine doit être réalisée, construite et installée pour empêcher le passage seul d’un enfant de moins de 5 ans et résister à ses actions en matière de verrouillage, ceci sans provoquer de blessure. Une barrière homologuée est soit en bois, soit en métal, soit en plastique, soit en verre, soit en textile ou en treillis plastiques, Elle doit mesurer au minimum 1,10 m de haut et résister à des chocs émanant d’une masse de 50 kg mais aussi être solidement fixée au sol pour ne pas qu’elle soit arrachées. Son accès n’est possible que par un portillon dont le système de déverrouillage nécessite au minimum 2 actions pour l’ouvrir. Le dispositif doit pouvoir être manipulé sans difficultés par un adulte en cas d’urgence.« . Il existe 3 types de barrières homologués : La barrière fixe pleine ou à barreaux qui est non démontable et installée autour de la piscine – La barrière amovible qui peut être entièrement retirées lors des baignades pour des questions d’esthétiques – La barrière escamotable qui peut disparaitre des alentours du bassin durant la baignade en s’escamotant dans le sol.
  3. Un volets roulants : la loi dit qu’un volet roulant doit empêcher l’immersion involontaire d’un enfant de moins de 5 ans, sans blesser les enfants qui chercheraient à le manipuler ou à le franchir. Qu’un jeune enfant ne doit pas pouvoir passer sous la couverture, ni s’enfoncer en marchant dessus. D’ailleurs, les couvertures doivent pouvoir résister au franchissement d’un adulte de 100 Kg sans que l’on constate ni déchirure, ni désolidarisation des systèmes de fixation…..». Il existe 3 types de volets roulants motorisés ou manuels : immergé, hors-sol ou enterrés.
  4. Une bâche à barres : la loi est la même que pour un volet roulant, elle dit donc qu’une bâche à barres doit empêcher l’immersion involontaire d’un enfant de moins de 5 ans, sans blesser les enfants qui chercheraient à la manipuler ou à la franchir. Qu’un jeune enfant ne doit pas pouvoir passer sous la bâche à barres, ni s’enfoncer en marchant dessus. D’ailleurs, les bâches à barres doivent pouvoir résister au franchissement d’un adulte de 100 Kg sans que l’on constate ni déchirure, ni désolidarisation des systèmes de fixation…..». Il faut veiller aux respects des normes sur l’ensemble des fixations qui doivent être installées et ancrées sur un support suffisamment résistant, par exemple une dalle en béton, dosée à 350 kg/m3, d’au moins 10 cm d’épaisseur, ou des plots béton de dimensions minimum 25 x 25 x 25 cm.
  5. Une couverture d’hivernage de sécurité : pour que votre couverture d’hivernage soit aux normes concernant la sécurité, elle doit être fixée et ancrée dans un support résistant; En gros, pas dans le gazon mais soit dans la dalle en béton entourant la piscine ou sur le bois des piscines hors-sol ou encore à l’aide de plots en béton de taille suffisante ancrés dans le sol.

Pour plus de renseignements et pour trouver le système de sécurité piscine qui vous convient le mieux, PiscineTech est le site qu’il vous faut, mais surtout n’oubliez pas qu’en plus de votre équipement, la meilleure des sécurités reste votre vigilance…