A qui faire appel pour l’installation de ses escaliers en bois ?

escaliers en bois
Faire installer des escaliers en bois dans sa maison lui donne un cachet classique, un petit charme à l’ancienne aussi chaleureux qu’original : reste à trouver le bon matériel !

Un style élégant et naturel

Quelle que soit la décoration de votre intérieur, une succession de degrés en parquet embellit votre foyer et le rend plus accueillant. Plusieurs essences se prêtent à réaliser cet équipement intérieur voire extérieur car le teck, arbre exotique, convient pour produire des lames utilisables en plein air. Avant de prendre votre décision, sachez que l’escalier parqueté nécessite un entretien spécifique pour conserver tout son éclat. Des marches en sapin peuvent être peintes tandis que d’autres essences auront besoin d’être vernies ou vitrifiées. En tant que matière naturelle et fragile, le bois réclame un traitement fongicide et contre les insectes. Toutefois, sur www.grosjean-concept-bois.fr, les lames de parquet sont prêtes à l’emploi et offrent un fini parfait. Leur installation doit être confiée à des spécialistes qualifiés qui sauront réaliser un travail irréprochable. Selon l’usage de ces marches, un matériau plus ou moins tendre est utilisé.

Des teintes chatoyantes et nuancées

Les essences les moins robustes comme l’érable ou le sapin peuvent être protégées par un traitement ad hoc qui les rend plus résistantes sous les pas de toute la maisonnée ! Très utilisé, le sapin est souvent coloré par une ou deux couches de peinture adaptée tandis que l’érable est laissé tel quel, au naturel, avec son beige tirant vers l’écru. Solide et brun clair, le chêne rend les escaliers très brillants avec le temps : sa patine l’enjolive avec un minimum de soin. Durable et harmonieux quelle que soit l’ornementation des lieux, le frêne se fond dans le décor et permet de mettre en place des volées de marches d’un joli brun beige. Quant au hêtre, il s’avère très esthétique dans une demeure à la décoration moderne. Sa teinte rosée est obtenue par un processus d’étuvage, avec une exposition du matériau à de fortes températures.

Installer une forme sur mesure

Des escaliers peuvent être droits et on distingue dans cette catégorie trois styles. Les marches dites « à jour », qui sont mises en place autour d’un volume vide constituent un premier design proposé à la clientèle. Les modèles « rampe-sur-rampe » pour leur part ne présentent pas de vide entre les limons (ces derniers étant les parties rampantes, au centre d’un escalier tournant) qui sont situés sur un seul et même plan. Des marches qui se succèdent en une forme hélicoïdale offrent un avantage intéressant : l’encombrement au sol est bien moindre que celui des modèles droits. Avec ce type de colimaçon, l’esthétique est également au rendez-vous. Ce style convient aussi à l’industrie pour les issues de secours. Enfin, à l’extérieur toujours mais côté jardin, les modèles nommés « à pas d’âne » comportent un grand giron, des marches basses mais profondes prévues à l’origine pour faire transiter le bétail.


Contacter un artisan serrurier à Liège pour dépannage d’urgence
Installation d’adoucisseur d’eau : trouver un spécialiste en Île-de-France