Comment bien choisir sa vis à métaux ?

vis à métaux

Les vis pour métaux regroupent une telle variété de références qu’il n’est pas rare de s’y perdre. Néanmoins, c’est cette diversité qui permet d’utiliser des vis parfaitement adaptées à chaque situation.

Diamètres, longueurs, matériaux de fabrication, types de tête, filetages : vous ne savez pas comment faire votre choix ? Voici les principaux critères différenciant des vis et les éléments à prendre en considération au moment de réaliser votre achat.

Trouver la bonne vis à métaux : comprendre les différences entre les modèles existants

En parcourant un site web de bricolage dans la catégorie des vis pour métaux, vous voilà face à des dizaines de références. Mais pourquoi une telle liste de vis alors qu’elles pourraient toutes, a priori, servir à la même chose. En réalité, de nombreuses caractéristiques différencient les vis pour métaux en fonction de leur usage :

·        tête fraisée pour insérer complètement la vis dans le support, tête bombée pour augmenter la surface d’appui, vis à tête hexagonale pour un couple de serrage élevé, etc. ;

·        empreintes diverses des vis (fendue, 6 pans, Torx, etc.), ayant une influence sur la facilité de serrage et la puissance du couple de serrage ;

·        matériau de fabrication de la vis, déterminant en partie sa résistance mécanique et sa déformation élastique, deux valeurs aussi exprimées via la classe d’appartenance de la vis ;

·        le revêtement de la visserie, lui conférant des propriétés supplémentaires (résistance à la corrosion avec le zinc par exemple) ou lui donnant une esthétique différente du matériau brut ;

·        les dimensions, exprimées en millimètres, permettant de choisir une vis qui sera adaptée à l’épaisseur du support, à la charge à supporter, à la force de cisaillement à laquelle elle sera soumise, etc.

Visser dans du métal : les critères pour choisir une vis plutôt qu’une autre

La première chose à retenir est la suivante : si vous devez remplacer une vis endommagée, choisissez toujours une vis pour métaux dont les caractéristiques sont semblables à celle que vous enlevez. Cela évitera de mauvaises surprises (oxydation, casse, torsion, etc.).

Si vous réalisez vous-même un assemblage, il faudra dans ce cas être particulièrement attentif à plusieurs éléments. En premier lieu, choisissez une vis pour métaux de longueur adéquate, suffisamment grande pour assurer un bon maintien (de 2 à 3 fois l’épaisseur de la pièce à fixer dans le support), mais qui ne dépassera pas du support.

Soyez également attentif au niveau de résistance de la vis, en particulier si vous savez qu’elle sera soumise à des tractions ou des vibrations par exemple. Cette classe de résistance est aussi à prendre en considération en fonction du couple de serrage à appliquer. De plus, si vous devez exercer un couple de serrage important, soyez particulièrement attentif à l’empreinte de votre vis. Les empreintes Pozidriv et Torx sont probablement celles qui offrent les meilleures performances à ce niveau.

Enfin, ne négligez pas l’importance des matériaux de vos vis pour métaux. Dans un environnement humide ou agressif, des vis résistantes à la corrosion sont indispensables (vis en inox par exemple). Attention également au contact entre certains métaux différents, qui peut créer une corrosion galvanique si vous ne prenez pas les précautions nécessaires, même avec une visserie de qualité.

A qui faire appel en cas d’urgence de plomberie sur Paris ?
Quels sont les matériaux disponibles pour les volets ?