Partir en vacances en toute tranquillité d’esprit : vérifiez votre assurance habitation

assurance habitation

Publié le : 23 décembre 20237 mins de lecture

Lors d’un départ en vacances, toutes les habitudes et les routines sont bouleversées. Vous avez un animal domestique ? Il faut penser à le faire garder. Vous disposez d’un potager en plein essor ? Un voisin viendra récupérer la récolte. Vous recevez un journal quotidien ? Vous pouvez le faire transférer vers votre hébergement de vacances. Mais, pour assurer la protection de vos biens matériels et de votre propriété, il peut être judicieux de vous demander : l’assurance habitation couvre-t-elle mon logement pour les vacances ? ». Car profiter de ses congés, c’est aussi être parfaitement serein quant à la sécurité de l’appartement ou de la maison que l’on va retrouver tôt ou tard.

Les vérifications à faire sur votre assurance avant de partir

Si vous vous absentez un week-end, nul besoin de vous tracasser au sujet de la protection de votre maison. L’assurance habitation vous protège de tous les risques pour lesquels vous avez souscrit une offre. En revanche, c’est quand votre absence se prolonge au-delà d’une semaine qu’il faut commencer à se questionner : « suis-je assuré en vacances ? ». En effet, certaines polices considèrent que la vacance d’un logement durant une période de plus de 15 jours s’apparente à une majoration des risques de vol et de vandalisme. Dans ce cas, elles peuvent limiter le niveau de couverture et réduire les prises en charge consécutives à un incident.

Parmi les risques spécifiques, l’on compte les cambriolages, mais aussi les dégâts des eaux ou causés par des intempéries. En votre absence, personne ne viendra éponger le sol ou réparer la plomberie, et le montant des réparations pourra s’élever très rapidement si le sinistre s’étend. Pour une absence de plus d’une semaine, pensez à couper l’arrivée d’eau, à débrancher tout ce qui peut l’être, et à verrouiller absolument toutes les entrées vers votre logement. Il est crucial de communiquer avec votre assureur pour connaitre le détail des prises en charge, en particulier si vous vous trouvez à l’étranger au moment du sinistre. Pour faciliter les échanges, mettez vos coordonnées à jour et conservez le numéro d’urgence de l’assurance. Il pourra vous être utile pour une demande de rapatriement ou d’aide liée à votre déplacement.

En ce qui concerne l’assurance de votre lieu d’hébergement, là encore, privilégiez la communication avec votre organisme assureur. Souvent, les lieux de vacances sont assurés pour une durée inférieure à 3 mois, et vous conservez l’avantage de votre responsabilité civile où que vous soyez. N’hésitez pas à faire un tour sur ce lien pour obtenir plus de détails sur la validité de votre contrat d’assurance habitation lorsque vous voyagez.

Ajustez votre assurance et optez pour des extensions si nécessaire

Une fois que vous avez fait le point avec votre assurance habitation sur ce qu’elle vous propose durant votre absence, intéressez-vous aux possibles extensions de garanties. Elles peuvent valoir le coup si vous partez régulièrement en vacances, ou sur de longues durées, et que vous disposez d’un bien immobilier dont vous êtes propriétaire. Les systèmes de télésurveillance, parfois proposés par les assurances en partenariat avec les entreprises spécialisées, offrent une protection supplémentaire du logement contre le cambriolage ou les sinistres. Ils s’activent lors de vos absences et vous permettent de garder ou de faire garder un œil sur vos possessions.

Par rapport à votre lieu de vacances, vous avez intérêt à vous demander « l’assurance habitation couvre-t-elle mon logement pour les vacances ? » car ce n’est pas systématiquement le cas. Par exemple, les échanges de maisons entre particuliers, très populaires ces dernières années, n’offrent pas toujours le droit à une couverture intégrale. Certains types d’hébergements plus à risque comme des cabanes dans la forêt ou des gîtes insolites pourraient aussi nécessiter une protection plus étendue.

Au-delà de la protection de vos biens, votre personne est également engagée quand vous séjournez à l’étranger. Durant vos absences de longue durée, l’assurance ne s’implique pas forcément dans le paiement des soins médicaux d’urgence, l’aide au transport ou le rapatriement. Lors d’un voyage à l’étranger en zone à risque de conflits ou avec des conditions de vie difficiles, il pourrait valoir le coup de souscrire une garantie complémentaire.

Comment protéger son domicile lors d’un départ en vacances ?

Même si votre assurance habitation couvre tous les dommages possibles sur votre maison ou votre appartement, le scénario idéal est celui où rien ne se passe et où vous retrouvez votre logement dans l’état dans lequel vous l’avez quitté. Lorsque vous avez trouvé la réponse à votre question « suis-je assuré en vacances ? », il est temps de vous atteler à maximiser la protection de votre habitation pour réduire au maximum les risques de cambriolages, de vandalisme, de squattage ou de sinistre.

Commencez par faire le tour de vos portes et de vos fenêtres, en vérifiant qu’elles ne peuvent pas être ouvertes de l’extérieur sans clé. Si quelqu’un parvient à pénétrer dans votre domicile sans laisser de preuve d’effraction, cela peut complètement perturber le déroulement de la procédure d’indemnisation, voire l’annuler. Les systèmes dissuasifs ont fait leurs preuves. Achetez des fausses alarmes, ou investissez dans un vrai système de télésurveillance en informant la plateforme de vos dates d’absence pour que la vigilance soit renforcée à ce moment-là. La domotique est aussi d’une aide précieuse pour simuler l’occupation d’une maison, en régulant l’ouverture et la fermeture des volets, l’allumage et l’extinction des lumières, ou le contrôle à distance des appareils électroniques.

De simples visites régulières d’un proche ou d’un voisin pourraient dissuader les personnes malveillantes de s’aventurer dans votre propriété. Pour éviter la boîte aux lettres qui déborde, signe alertant de votre absence, chargez quelqu’un de venir récupérer le courrier, d’arroser vos plantes et de nourrir vos animaux domestiques. Enfin, n’oubliez pas de conserver avec vous durant tout votre déplacement les coordonnées de contact de votre assureur. Vous pourrez ainsi l’informer des moindres incidents, qu’ils surviennent à votre domicile principal ou sur votre lieu de vacances.

Pourquoi faire appel à un serrurier professionnel dans le 75007 en cas d’urgence ?
Pourquoi choisir un écrou noyé RIVKLE pour vos applications de fixation ?

Plan du site