Rénovation énergétique et travaux : quelles sont les aides financières disponibles pour vos projets en 2024 ?

Rénovation énergétique et travaux

Publié le : 18 février 20247 mins de lecture

Entreprendre la rénovation énergétique de votre logement peut comporter bien des avantages. Non seulement vous éliminez durablement les déperditions de chaleur, mais vous optimisez également votre consommation d’énergie. Ce qui se répercute de manière significative sur votre facture annuelle de chauffage ! Toutefois, de tels travaux de remise à neuf peuvent coûter cher. Voici quelles sont les aides financières disponibles en 2024 : soyez prêts pour vos travaux !

Pourquoi rénover votre logement ?

La rénovation de votre logement peut être nécessaire au bout de quelques années. Il s’agit de mettre en œuvre des actes permettant de remettre à neuf l’intégralité ou seulement une partie du bâtiment. Pour cela, vous pouvez faire appel à de nombreux corps de métier dans le but d’améliorer et de renouveler l’aspect extérieur et intérieur de votre logement. Visitez cette page pour savoir comment faire des économies d’énergie, et améliorer ainsi votre DPE (Diagnostic de Performance Énergétique).

En bref, vous l’aurez compris : soyez prêts pour vos travaux en 2024 ! Grâce à la rénovation énergétique, vous allez pouvoir :

  • vivre au quotidien dans une habitation plus confortable et plus sûre ;
  • réaliser des économies sur vos factures d’énergie ;
  • augmenter la valeur patrimoniale de votre bien immobilier.

Pour vous accompagner dans la réalisation de vos projets de rénovation, il existe des aides que vous devez absolument connaître. Ces dispositifs tiennent d’abord compte de votre situation personnelle et de la nature de vos revenus. Par exemple, des aides comme l’ANAH et les aides « Coup de Pouce » sont attribuées selon les ressources des ménages.

Le dispositif Ma Prime Renov’ : une aide unique adaptée à votre projet

Le dispositif MaPrimeRenov’ est une aide au financement, destinée à entreprendre des travaux de rénovation énergétique chez vous. Bien entendu, cette aide est attribuée selon vos ressources, et les travaux prévus. En 2024, cette aide évolue pour mieux s’adapter aux besoins des ménages selon un certain nombre de critères (situation financière, nature des travaux, caractéristiques essentielles du logement).

Voici comment se décompose l’aide actuellement :

  • Le dispositif MaPrimeRenov’ classique : cette aide accompagne les ménages qui souhaitent faire évoluer leur installation de chauffage, pour aller vers des installations moins polluantes ou décarbonées. Cela concerne aussi bien les systèmes de chauffage classiques ou produisant de l’eau chaude sanitaire en surplus.
  • Le dispositif MaPrimeRenov’ Parcours accompagné : grâce à cette aide, vous allez pouvoir entreprendre une rénovation ambitieuse. Le but : obtenir un gain de 2 classes énergétiques au minimum.
  • Le dispositif MaPrimeRenov’ Copropriété : cette aide concerne en priorité la rénovation des parties communes en copropriété. Le financement peut se faire selon 30 à 45% du montant des travaux, avec un plafond de 25 000 euros par logement.

Le dispositif Loc’ Avantages

Vous êtes propriétaire bailleur ? Dans ce cas, sachez que vous pouvez prétendre au dispositif fiscal Loc’Avantages. Ce mécanisme vous permet d’accéder à des subventions pour vos travaux de rénovation. La contrepartie ? Réserver votre logement en location à des candidats aux revenus jugés modestes. C’est à cette seule condition que vous pourrez obtenir une réduction d’impôt.

Plus vous pratiquez un loyer modéré par rapport à ceux du marché, plus la réduction d’impôt est avantageuse pour vous. Pour définir les modalités de location, vous devez signer une convention en tant que propriétaire bailleur avec l’ANAH. Ce document, valable 6 ans, détermine les modalités de la location (niveau de loyer, niveau de ressources du locataire, etc.). Attention cependant, le logement mis en location doit avoir une étiquette énergétique minimale (E ou D selon la convention signée).

La TVA à taux réduit

Le taux normal de TVA est actuellement de 20%. Le taux réduit permet d’accompagner un grand nombre de travaux d’amélioration énergétique. Il peut se monter à 10% voire à 5% selon la nature des travaux que vous entreprenez. Pour bénéficier de ce dispositif, vous devez par exemple :

  • Réaliser des travaux de rénovation ou d’amélioration. Pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique, le taux est réduit à 5,5%.
  • Réaliser des travaux de transformation (peinture, sols, fixation ou pose de meubles facilement démontables, par exemple).
  • Réaliser des travaux d’aménagement et d’entretien.

Les autres aides particulières disponibles

D’autres aides existent pour vous aider à entreprendre vos travaux de rénovation, en certaines circonstances. Vous pouvez par exemple vous rapprocher de votre collectivité locale ou des structures départementales, qui accordent souvent des aides complémentaires aux aides nationales.

Le chèque énergie est également une solution que vous pouvez mobiliser, en fonction des revenus de votre ménage. Vous pouvez l’utiliser dans certains cas bien particuliers (pour payer vos factures d’électricité ou de gaz, pour vos achats en combustible, etc.).

Mais vous pouvez également l’utiliser lorsque vous effectuez vos travaux de rénovation énergétiques. La condition : que ces travaux soient éligibles au dispositif MaPrimeRenov’, et qu’ils soient réalisés par des professionnels certifiés RGE. Il vous suffit simplement de remettre le chèque énergie au professionnel, qui se chargera de le déduire du montant total de la facture.

Vous disposez désormais d’un panorama élargi des principales aides disponibles à la rénovation ! Sachez néanmoins qu’il existe encore bien d’autres dispositifs à découvrir. La taxe foncière permet, pour les propriétaires de logement, occupants ou bailleurs, d’obtenir une exonération de taxe contre des travaux d’économies d’énergie. Dans tous les cas, il peut être utile de vous renseigner pour optimiser vos charges durant les travaux.

Dans tous les cas, dites-vous bien que la rénovation de votre logement ne vous apportera que des avantages, notamment au moment de la vente ! Vous pourrez mettre en avant l’excellent indice énergétique de votre habitation.

Rénovation de salle de bain : créez un sanctuaire de détente et de bien-être
Les matériaux et les finitions tendances pour un aménagement de cuisine sur mesure

Plan du site