Sous quelles conditions un locataire peut-il faire intervenir un serrurier dans son logement ?

intervenir un serrurier

Si vous êtes propriétaires de votre logement et que vous souhaitez faire appel à un serrurier via un site de serrurier professionnel, vous êtes bien évidemment libre de le faire puisque le logement vous appartient. Cependant, comment cela se passe lorsque vous êtes locataire et donc que vous souhaitez effectuer une modification sur un bien qui n’est pas le vôtre ? En effet, il est possible que vous vouliez vous sentir plus en sécurité dans votre nouveau logement et que vous vouliez par exemple empêcher les anciens locataires de venir en votre absence, au cas où ils auraient conservé une clé. De même, vous vous demandez sûrement qui prend en charge les coûts de changement de serrure en cas d’intervention de serrurerie si celle-ci est défectueuse ou si vous êtes enfermés à l’extérieur par erreur en laissant vos clés à l’intérieur ? Nous vous apportons les réponses à ces questions afin que vous sachiez comment réagir avant de demander une intervention de serrurerie.

 

Je suis locataire, puis-je appeler un serrurier ?

 

Lorsque vous êtes entré dans votre logement, vous avez effectué une visite avec le propriétaire et signé un état des lieux qui vous empêche de modifier certains éléments de l’appartement sans avoir obtenu un accord de votre propriétaire au préalable, cependant la serrure n’en fait pas partie. Il est recommandé d’avertir tout de même votre propriétaire par politesse avant de procéder à une intervention de serrurerie, mais celui-ci ne peut pas vous interdire de changer la serrure. À noter également que les propriétaires ne sont pas autorisés à conserver une clé d’un appartement leur appartenant placé en location. En revanche, dans l’état des lieux sera noté l’état de la serrure ainsi que le nombre de clés que le propriétaire vous a remis, vous devrez donc au moment où vous partez de l’appartement, vous assurer de laisser une serrure en bon état avec le même nombre de clés. En effet, vous ne pouvez pas exiger du propriétaire qu’il paie une intervention de serrurerie pour faire refaire un jeu de clés correspondant à la serrure que vous avez décidé de changer. Bon à savoir : si vous devez changer la serrure parce qu’elle est vétuste ou fonctionne mal, il faudra contacter votre propriétaire, car le changement sera à sa charge.

 

Serrure cassée : qui doit se charger de la réparation ?

 

L’entretien général de la serrure est à la charge du locataire, cela comprend l’entretien basique comme le graissage ou le remplacement de petites pièces comme les poignées de portes par exemple. Si vous perdez vos clés ou que vous vous les faites voler, le changement de serrure sera à votre charge, cependant certaines assurances habitations prennent en charge tout ou partie de l’intervention de serrurerie, pensez donc à vous renseigner de ce côté avant d’appeler un serrurier. Si jamais la serrure reste bloquée ou qu’elle se casse, l’intervention de serrurerie sera également à votre charge, à moins que la serrure soit vétuste et que vous en ayez informé votre propriétaire au préalable. Si toutefois vous n’avez pas prévenu votre propriétaire, il est possible de demander au serrurier venant remplacer la serrure d’attester que la serrure actuelle était vétuste et que c’est cette vétusté qui a causé la casse, ainsi le changement sera à la charge du propriétaire. Enfin, en cas de casse de la serrure lors d’un cambriolage, l’assurance habitation prendra en charge le remplacement de celle-ci et ni vous ni votre propriétaire n’aurez à payer les frais d’intervention du serrurier. En cas de questions, n’hésitez pas à contacter directement un serrurier professionnel ou même votre assurance qui saura vous renseigner parfaitement sur les interventions prises en charges par votre contrat d’assurance habitation et celles qui ne le sont pas.

 

Choisir ses volets sur mesure en ligne
Remplacement de fenêtres : l’importance du devis